You are currently viewing Hubble capture l’image rare d’une supernova au moment où elle se produit.

Hubble capture l’image rare d’une supernova au moment où elle se produit.

Lorsqu’une étoile massive n’a plus de carburant et approche de la fin de sa vie, elle explose dans un énorme déversement d’énergie appelé supernova. Ces événements peuvent être si brillants qu’ils éclipsent des galaxies entières, mais ils ne durent pas longtemps – juste un clin d’œil, en termes cosmiques. Il est difficile de capturer l’éclat soudain et l’atténuation rapide d’un événement de supernova, car ils sont difficiles à prévoir, mais le télescope spatial Hubble a récemment réussi à capturer trois moments différents d’une supernova dans une seule image.

« Il est assez rare qu’une supernova puisse être détectée à un stade très précoce, car ce stade est vraiment court », a déclaré Wenlei Chen, un des auteurs de l’article, dans un communiqué. « Il ne dure que quelques heures à quelques jours, et il peut être facilement manqué, même pour une détection proche. Dans la même exposition, nous sommes capables de voir une séquence d’images, comme les multiples visages d’une supernova. »

Le panneau de gauche montre la portion d’Abell 370 où sont apparues les multiples images de la supernova, NASA, ESA, STScI, Wenlei Chen (UMN), Patrick Kelly (UMN), Hubble Frontier Fields

Il a été possible de voir trois points différents dans le temps grâce à un phénomène appelé lentille gravitationnelle, dans lequel un objet massif s’interpose entre nous et l’objet observé. Si l’objet intermédiaire est suffisamment massif, sa gravité déforme l’espace, modifiant la vue de l’objet situé derrière lui. L’objet situé à l’arrière-plan peut paraître plus lumineux lorsque l’objet intermédiaire agit comme une loupe, et il peut apparaître en un point différent de l’espace lorsque sa lumière a été déviée. Dans ce cas, la lumière de la supernova a été déviée le long de trois chemins différents de longueurs différentes, de sorte que la lumière est arrivée à Hubble en montrant trois instances différentes.

La supernova est extrêmement lointaine, ce qui signifie qu’elle est ancienne : on estime qu’elle s’est produite il y a 11 milliards d’années, ce qui est proche du début de l’univers, il y a 13,8 milliards d’années. Il s’agit de l’une des premières supernovae observées de manière aussi détaillée et, grâce aux trois points temporels différents capturés sur l’image, les chercheurs ont pu mesurer la taille de l’étoile. L’étoile est estimée être environ 500 fois plus grande que le soleil, un type d’étoile appelé supergéante rouge.

Les recherches sont publiées dans la revue Nature.

Angkor Autrement – Agence locale au Cambodge – www.angkorautrement.com



 

Laisser un commentaire